L’art contemporain a désormais un espace qui lui est dédié à Yaoundé.

Inauguré le 30 mai dernier par  son Excellence Mr Gilles THIBAULT ambassadeur de France au Cameroun,  et son Excellence Narcisse Moelle KOMBI , Ministre des arts et de la culture, la galerie d’art contemporain de Yaoundé est le premier espace du genre dans la ville. Depuis son inauguration la galerie abrite l’exposition “Cheminements – art contemporain du Cameroun”. C’est lors de la visite de cette expo que nous avons rencontré Mr Landry Mbassi, le commissaire de la galerie, il a bien voulu nous en dire un peu plus sur cette nouvelle vitrine offerte aux talents locaux et de la diaspora.

1- Pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours dans le milieu de l’art au Cameroun ?
Je suis à la base un plasticien formé, en partie à l’Université de Yaoundé I et au travers de résidences et de rencontres diverses. Depuis 2007, je m’intéresse et me consacre au commissariat d’expositions et au management de projets culturels. Mes champs d’intérêt en tant que plasticien mais également, en tant que curateur sont primordialement, la photographie, l’installation, la vidéo et la performance. A côté de cela, je suis particulièrement attiré par tout ce qui touche au street art et aux cultures urbaines de manière générale. Ayant été moi-même un de ses acteurs, à mes tous débuts (1998 – 2008) – en tant que rappeur, producteur, manager et promoteur – j’en garde une forte attache et axe principalement ma réflexion autour des questions de sociabilité liées aux pratiques artistiques en milieu urbain. Le déclenchement est parti de mon implication en tant que commissaire du village de la 2ème édition du Festival Couleurs urbaines – organisé par l’association Axes Jeunes en 2008. Là, j’ai compris les contours de l’organisation de telles manifestations et, fort du succès de cette édition, je me suis décidé à en faire une carrière.

2- De qui est venue l’initiative d’ouvrir cette galerie? Quel en est l’objectif?
L’initiative de la galerie est une idée conjointe de la Coopération française et du Ministère des arts et de la culture du Cameroun, dans le cadre du contrat de désendettement et de développement (C2D). Ce programme s’inscrit, vous le comprenez donc, dans le sens de l’amélioration des conditions d’émancipation des populations locales mais plus encore des acteurs culturels locaux. Plusieurs projets dans le cadre de son implémentation, ont ainsi reçu un appui financier devant à terme, leur permettre d’être plus efficients. C’est le cas de cette bâtisse qui abritait jadis la bibliothèque nationale et qui s’est vue complètement rénovée et aménagée pour abriter une galerie moderne, aux normes internationales.

3- En tant que commissaire de cette galerie, quelles sont vos missions?
En tant que commissaire, non pas de la galerie (ou du moins, pas encore officiellement) mais de l’exposition qui l’inaugure, j’ai justement été chargé d’en concevoir le contenu. Il s’agit pour moi de monter une exposition, en respectant un cahier de charges bien défini à l’avance, par les parties impliquées. Cette mission s’étend, du choix des artistes qui participent à ladite exposition à la rédaction d’un concept « fédérateur » – un lien qui réunirait en quelque sorte les pièces ainsi exposées -, lequel devra être consigné dans un catalogue dont la conception est également assurée par mes soins. En outre, il y a la question de la médiation (la communication et la transmission du contenu avec les publics), un programme doit notamment être défini pour assurer ce volet. Bref, il s’agit d’une grosse machine qu’il faut mettre en place et c’est toutes ces activités qui constituent donc le tissu de la curation. 

4- Sur quelles bases sont choisis les artistes et les œuvres exposées à la galerie?
Les artistes ont été sélectionnés sur la base de leur travail et donc, de la pertinence de leurs démarches. Mais, les commanditaires de l’exposition – la Coopération française et le Ministère – ont mis un accent sur la « jeune création », pour donner, à mon sens, un aspect revivifiant à la manifestation. Il convient toutefois de préciser que compte tenu de la capacité d’accueil du site, on ne pouvait se permettre de prendre plus d’artistes. Et qu’il n’est pas question de conclure à un sectarisme quelconque ou à un élitisme manifestement inavoué. Nous avons essayé pour cette première expo de présenter ce qui se fait de plus « prisé et apprécié» car « abouti », dans la « jeune création » justement, au niveau de la scène locale.

5- Des événements sont-ils programmés pour les prochains mois ?
Oui, en effet, des évènements vont s’enchaîner dans ce lieu qui à terme, avec la construction du complexe hôtelier autour du lac, est appelé à devenir un véritable point de rencontres et d’échanges. Il faudrait y voir une source potentielle de croissance économique à effets multiplicateurs, autant pour les artistes que pour l’Etat.

Amateurs d’art contemporain,  vous avez donc désormais un nouveau spot dans notre belle capitale ! Jusqu’au 31 Juillet l’exposition «Cheminement(s), art contemporain du Cameroun» vous y attend. L’exposition est composée d’œuvres de 23 artistes camerounais peintres, photographes, sculpteurs, vidéaste, aux talents surprenants !

La galerie est située en plein quartier administratif en face de la pharmacie du lac. Elle vous est ouverte du Lundi au Vendredi de 9h à 17h et le Samedi de 9h30 à 15h30.

LA RÉDACTION

CELLULE DE RÉDACTION

C’Koment Publishing Media Group est un consortium de services en communication, presse écrite ou digitale multi-supports. Il ambitionne de devenir un acteur clef du marché des médias camerounais et d’Afrique centrale. A ce jour, le groupe réunit un portefeuille de 4 magazines. Il se positionne comme acteur majeur des médias Lifestyle et tendances au Cameroun. Sa mission : informer, éduquer et divertir à l'aide d'une information qui vous ressemble. Chaque titre veut faire naitre auprès de ses lecteurs des passions, des envies et des rêves en s'adaptant aux réalités de votre quotidien.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>