Jean-Wilfried Kemajou : « Happiness aura pour objectif d’acter dans l’éducation en finançant un programme de scolarisation »

  • Jean Wilfried,  vous êtes connu en tant que président de l’association Happiness mais pouvez vous nous en dire un peu plus sur vous même ?

En effet je suis président de l’association Happiness que j’ai fondé en 2014. Aujourd’hui j’ai 18 ans et je fais mes études à Sciences po Paris. C’est la création de mon association qui m’a donné envie de faire ces études. Je suis passionné par l’Afrique, son histoire et ses perspectives d’avenir.

On a pris conscience de la situation actuelle du Cameroun, entachée par l’individualisme et l’inégalité sociale

  • Quand et comment vous est venue l’idée de création de l’association ?

L’association vient d’un projet avec un ami à moi, Nicolas lors d’une soirée, célébrant le nouvel an 2014. On a pris conscience de la situation actuelle du Cameroun, entachée par l’individualisme et l’inégalité sociale. Par la suite j’ai pu fonder l’association avec l’aide d’Ayrton Wafo, Ghyslain Eyoum et Yves Kepeden qui sont des amis à moi. Au départ ce qui n’était qu’un projet est devenu réalité par une mise en œuvre d’actions concrètes.

  • Comment devient-on membre de l’association Happiness ? 

Pour devenir membre de l’association on a mis en place un nouveau système d’adhésion cette année, celui de devenir ambassadeur. En effet en devenant ambassadeur Happiness, l’adhérant sera la vitrine de l’association dans son milieu, il pourra récolter des dons et faire part de toutes les activités de l’association. En général les objectifs sont les suivants : La mission des ambassadeurs suivra plusieurs objectifs :

  1. Collecter des fonds et des dons pour participer à des projets caritatifs
  2. Être un acteur de diffusion d’informations sur tous les projets de l’association
  3. Promouvoir le continent africain, ses richesses, ses atouts et ses perspectives d’avenir
  4. Participer au développement de l’association, par des suggestions et des propositions au sein du bureau central

L’association est donc ouverte à toutes personnes désireuses d’apporter son aide au développement du continent par le biais d’actions sociales.

  • Comment fonctionne votre association et quels en sont les objectifs ? 

L’association a commencé par un autofinancement des membres. On a pu, avec ces fonds, acheter des fournitures scolaires et des denrées alimentaires et les fournir à des orphelinats et des écoles. On est entré en partenariat avec de nombreux sponsors notamment des grands groupes camerounais, qui nous parrainent.

  • Parlez nous un peu de ce qui a été réalisé jusqu’ici par l’association. 

L’association a commencé par des sorties dans des orphelinats et des écoles, en offrant des produits alimentaires et des fournitures scolaires. On a diffusé notre mission au Gabon par le biais de jeunes étudiants gabonais qui ont diffusé le mouvement au sein de leur pays. L’année 2015 a été un tournant majeur pour l’association. On s’est donné pour mission de parrainer un orphelinat à Bonjongo, à Douala, l’orphelinat de Canaan. En effet il était important d’inscrire nos actions dans la durabilité. On a mis en place le projet « Noël pour tous » qui permet aux orphelins de vivre cette magie de Noël. En décembre 2015 on a organisé notre premier gala de charité qui avait pour objectif de financer le réaménagement de l’orphelinat de Canaan à Bonjongo. L’opération a été un succès. On a pu apporter de nombreux matériaux (lits,télévisions,peinture etc) et améliorer les conditions de vie des enfants. Depuis on se rend régulièrement au sein de cet orphelinat.

  • Quels sont vos projets à venir ? 

Pour l’avenir Happiness aura pour objectif d’acter dans l’éducation en finançant un programme de scolarisation. On veut mettre en œuvre une politique de parrainage d’enfant pour assurer aux familles les plus démunis la scolarité de leurs enfants. En effet l’éducation est le cœur d’une société. Dans un continent en pleine croissance, il est important d’assurer des actions solidaires au sein de la jeunesse pour bâtir un futur prospère.

  • De quelle manière peut-on vous contacter pour des dons ou aides ?

Notre site internet est en cours de création, en attendant nous sommes présents sur les réseaux sociaux (Twitter,Facebook,Instagram,Snapchat)

Je tiens à ajouter l’importance de la solidarité une fois de plus, la jeunesse africaine représente l’avenir du continent, il est important pour nous de prendre conscience des problématiques du continent. Il est aussi important de s’inscrire dans des actions sociales, peu importe la grandeur de l’action. Nous devons sortir de ce système individualiste et agir pour l’intérêt général.

Propos recueillis par Samuel Balepa

LA RÉDACTION

CELLULE DE RÉDACTION

C’Koment Publishing Media Group est un consortium de services en communication, presse écrite ou digitale multi-supports. Il ambitionne de devenir un acteur clef du marché des médias camerounais et d’Afrique centrale. A ce jour, le groupe réunit un portefeuille de 4 magazines. Il se positionne comme acteur majeur des médias Lifestyle et tendances au Cameroun. Sa mission : informer, éduquer et divertir à l'aide d'une information qui vous ressemble. Chaque titre veut faire naitre auprès de ses lecteurs des passions, des envies et des rêves en s'adaptant aux réalités de votre quotidien.

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>